Logo de la Région wallonne Allez directement au contenu de la page Commission des arts de Wallonie Recherche avancée
  FR - EN   Portail Wallonie | Accueil - Plan du site - Contact
 

"Le frêne sacré d'Yggdrassil" de Ladislas de Monge

Ancien Hôpital des Anglais à Liège
 

Au milieu du hall d'entrée restauré de l'ancien Hôpital des Anglais, autour d'une colonne, s'élève un arbre stylisé dont les branches de métal noir se répandent aux quatre coins de la pièce. L'une passe au-dessus du comptoir et repose sur un panneau signalétique ; deux autres se dirigent vers les couloirs qui entourent les cages d'ascenseurs ; la dernière semble traverser le linteau d'entrée. Il s'agit d'une interprétation originale du thème mythologique du frêne sacré d'Yggdrassil, née de l'imagination et des mains du designer Ladislas de Monge. Des lampes placées au hasard de ses branches évoquent la dispersion des rayons lumineux à travers les ramures des arbres d'une forêt dense. Au sommet de la colonne-arbre, quatre structures de frêne assurent une transition visuelle harmonieuse avec la forme quadrangulaire du hall.

Au sol, les trois "racines" en frêne de "l'arbre" découpent des portions de petit granit bleu. Les pierres ont été bouchardées, afin d'offrir un aspect velouté qui feutre les pas, comme l'humus d'une forêt. L'artiste a voulu créer un espace apaisant, empreint de sérénité et qu'accentuent les couleurs patinées des murs. Assis sous les branches d'un arbre accueillant, baignée d'une lumière tamisée, le visiteur trouve un espace d'apaisement inespéré, propice à une évasion spirituelle.

Avec le comptoir d'accueil, Ladislas de Monge a donné toute la pleine mesure de sa maîtrise technique. Une pièce sculptée en merisier, longue de près de trois mètres, semble se tendre, se plisser, se contracter, se gonfler encore, et se rétracter enfin ; comme si elle était animée d'un mouvement intérieur désireux d'adapter son apparence extérieure, pour s'offrir à des mains, à des coudes, voire à un torse en quête d'appui stable. Le hall d'accueil proprement dit est rehaussé d'accords de frêne, bois masculin, clair, dur, solaire, associé avec la colonne à un principe vertical ; tandis que le merisier, au contraire, est un bois féminin, foncé tirant au rouge, souple, lunaire comme le manifeste la courbe rentrante que prend le comptoir.
 

Le "frêne sacré d'Yggdrassil" de Ladislas de Monge
© Transit photo

Le "frêne sacré d'Yggdrassil" de Ladislas de Monge
© Transit photo

Le "frêne sacré d'Yggdrassil" de Ladislas de Monge
© Transit photo

Le "frêne sacré d'Yggdrassil" de Ladislas de Monge
© Transit photo

 

 droite
 bas
    Mentions légales - Vie privée - Médiateur - Accessibilité   Haut de la page