Logo de la Région wallonne Allez directement au contenu de la page Commission des arts de Wallonie Recherche avancée
  FR - EN   Portail Wallonie | Accueil - Plan du site - Contact
 

Filip Roland, « l'archiscénographie »

Heureusement que Filip Roland a inventé le terme d'archiscénographe, sorte de synthèse entre l'architecture et la scénographie, pour qualifier son travail. Car celui-ci échappe à toute taxinomie traditionnelle. Le mobilier qu'il crée ne peut être tenu pour du strict design, tant il s'interroge sur l'espace et la façon de l'occuper. Et si l'on est tenté de parler de créations sculpturales pour qualifier ses oeuvres, on risque d'omettre qu'elles sont avant tout fonctionnelles.

Le même problème se pose lorsqu'il s'agit de qualifier ses créations. L'usage mixte des matériaux les plus divers, l'inventivité formelle sans retenue dont il fait montre, empêchent de classer ses créations dans des registres convenus. Sans cesser de répondre aux exigences de fonctionnalité, ses créations comportent des signes identifiables qui évoquent des objets qui n'ont traditionnellement pas leur place dans le lexique du design, comme un livre, un râteau etc. Chez Filip Roland, chaque meuble est en soi un monde autonome, capable aussi de s'ouvrir sur l'espace environnant et de le transformer.

Naissance à Bruxelles, en 1954
Vit et travaille à Namur

Expositions

1981 :

Foire du meuble, Heysel, à Bruxelles

1983 :

Triennale des Jeunes artistes, Maison de la Culture, à Namur

1986 :

Ligne, à Bruxelles

1989 :

Nouveaux objets visuels, à Bruxelles

1990 :

Galerie Néon, à Bruxelles

1993 :

Design en Wallonie, au Salon de la Construction, à Namur
Antwerpen 93-Designtoren, à Antwerpen

Réalisations

1988 :

Maison particulière 1, à Jambes

1998 :

Maison particulière, Buvrinne

 droite
 bas
    Mentions légales - Vie privée - Médiateur - Accessibilité   Haut de la page